Accidents cascade de glace

Devant le manque de prise de conscience du glaciairiste vis à vis de l'environnement dans lequel il évolue. J'ai voulu, avec l'aide des unités de secours en montagne (CRS et PGHM) et le Syndicat National des guides faire une petite analyse sur les accidents de cascade des cinq dernières années (2000 - 2006) sur l'ensemble du territoire français. Le but est de sensibiliser aux pratiques les plus accidentogènes. Vous trouverez ci-joint quelques chiffres qui permettent de mieux comprendre.

Années 2000 à 2006
ACCIDENTOLOGIE CASCADE
Statistiques      

Année

Nbre accid

Nbre victimes

Blessures graves

DCD

2000

9

12

1

3

2001

18

30

5

2

2002

23

30

11

3

2003

14

23

6

0

2004

24

37

10

5

2005

39

55

7

4

2006

21

23

7

5

 

148

210

47

22

Seuls les accidents ayant fait l'objet d'une intervention des
unités de secours (PGHM & CRS) sont comptabilisés.

Moyenne d'age des victimes

36 ans

   
Les cordées les plus agées

73/86
64/68

 4 de plus de 60 ans
Age Mini

15

 3 moins de 20 ans


 

05

62

Accidentologie

38

19

par département

63

16

 

 

 

64

3

 

 

 

65

3

 

 

 

73

10

 

 

 

74

27

 

 

 

Etranger

8

     



Répartition par mois/année        
                 
Mois / Année

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

Total

Janvier

5

3

15

10

9

11

16

69

Février

1

6

6

3

4

17

4

41

Mars

0

1

2

0

3

3

0

9

Avril

1

0

0

0

0

0

1

2

Novembre

0

1

0

0

1

1

 

3

Décembre

2

7

0

1

7

7

 

24

Total

9

18

23

14

24

39

21

148

 

CAUSE DES ACCIDENTS

Manque d'expérience

Mauvais matériel

Erreur du leader

Avalanche

Chute de glace

Retour tardif

66 cas

7 cas

61 cas

12 cas

21 cas

10 cas


Dévaluation de la difficulté

Rupture de la cascade

Problème à la descente

Problème au brochage

Chute du grimpeur

52 cas

8 cas

23 cas

9 cas

66 cas

Pour un même accident, il peut y avoir plusieurs causes. Par ex. La
chute d'un grimpeur peut être la cause d'une chute de glace, d'un manque
d'expérience et/ou d'un problème de brochage.


Enfin quelques commentaires qui ne transparaissent pas dans les tableaux et qui mettent en avant certains comportement originaux en fonction des secteurs géographiques :
- Les accidents dans le Massif Central : 1 cordée de 10 pers ! Les 2 plus vieilles cordées (73/86 ans et 64/68 ans) et paradoxalement aucune expérience et un matos désuet !
- Dans le 05 le record dans le nombre des accidents avec près de 50% de la totalité. A mettre en corrélation avec le nombre de pratiquants venant dans le département ! Cela montre que malgré les chiffres les glaciairistes qui viennent dans le 05 ont un comportement moins accidentogène qu'ailleurs. Pourquoi ?
- En Maurienne et dans l'Ubaye aucun secours ayant nécessite l'utilisation des équipes de secours en 5 années surprenant non ?
-
Dans le 38 pratiquement pas d'interventions malgré le Vallon de la selle et la proximité de La Grave (secteur couvert par les unités de secours de Briançon).
- A Chamonix un grand nombre d'accidents par rapport a une fréquentation cascade assez faible et au peu d'itinéraires à disposition. Ne sont pas inclus dans ces stats les secours en goulottes. C'est le secteur le plus accidentogene ! De plus c'est là ou il y a le plus de chutes en tête de cordée. Est-ce la renommée de Chamonix qui incite les glaciairistes à se surestimer ?

Après ces quelques chiffres, je vous recommande de lire "Glaciaristez-vous" et les fiches pédago à la rubrique "Pédagogie cascade de glace"